Laisser le client sans nouvelles est une faute

“Après s’être acquittés du règlement des honoraires, ils sont restés sans aucune nouvelle de leur conseil pendant près de trois ans.

Dans ces conditions, le manquement de l’avocat à ses obligations professionnelles leur a effectivement causé un préjudice moral caractérisé par l’absence de considération à leur égard qui sera intégralement réparé par l’allocation de le somme de 2 500 euros de dommages -intérêts…….”

Cour d’Appel de Nîmes 1° chambre 2 janvier 2022 n°21/00840